Développements junguiens : Individuation Magazine

Anima, Animus, Individuation, Archétype, autant de concepts laissés à notre disposition et à notre réflexion par Carl Gustave Jung, éminent Psychologue et Psychiatre suisse (1875-1961).Individuation Magazine est une publication de la Société OTT Partners Ltd située à Londres et qui anime de nombreux séminaires en Europe sur le thème de l'approche junguienne. Ce Magazine en ligne est une véritable invitation à la découverte de l'univers junguien. Univers particulièrement riche et dense alimenté des nombreuses explorations effectuées au fil du temps par celui qui s'avoua vite rebuté par l'aspect matérialiste de la doctrinne freudienne. Ses convictions étaient bien différentes et trouvaient leurs origines notamment dans l'étude des contes, des rites, des arts, des religions et même des doctrines ésotériques comme l'alchimie et l'astrologie.Individuation Magazine souhaite d'une certaine manière établir le lien avec l'héritage de la pensée junguienne au travers notamment de la diffusion d'informations relatives aux lectures, aux formations et aux différents échanges susceptibles d'éclairer les personnes désireuses de s'initier à cette approche particulière de la psychologie humaine.

L'abonnement à INDIVIDUATION Magazine est gratuit. Il suffit de nous adresser votre email en indiquant que vous souhaitez bénéficier d'un abonnement gratuit. Vous aurez ainsi la possibilité de profiter de nombreux avantages réservés au cercle privilégié des abonnés d'INDIVIDUATION Magazine : invitations à des soirées débats, dédicaces d'ouvrages, échanges de pratiques, séminaires , etc ...

Participez vous aussi à la diffusion de l'oeuvre junguienne en adressant vos articles à l'équipe de rédaction d'Individuation Magazine :

www.ott-partners.eu
ott.partners@yahoo.co.uk

Merci et bonne lecture.



Neil BOWDEN

15-16-17 février 2017: la période idéale pour se former au IJTI-Process® à Reims

Google

12.10.2009

La version néerlandaise du IJTI-Process®

Praticien certifié IJTI-Process® et titulaire d'un MBA de l'ESG, Vincent BOGAERS maîtrise parfaitement la langue néerlandaise. C'est avec beaucoup d'efficacité que ce Responsable des Ressources Humaines a conçu un nouveau support en ligne que nos amis néerlandais devraient apprécier puisqu'il permet de s'informer sur les multiples possibilités qu'offrent le IJTI-Process®, questionnaire typologique junguien de dernière génération.
La mise en ligne de ce nouveau blog dédié à l'approche junguienne est également l'occasion d'informer les Praticiens Certifiés IJTI-Process®, que la version néerlandaise du questionnaire est aujourd'hui disponible. Vincent BOGAERS est, en effet, à l'origine d'un travail particulièrement intéressant de traduction et d'adaptation du questionnaire que les professionnels des Ressources Humaines ne manqueront pas de saluer. Il est également à noter que Vincent BOGAERS est en mesure d'animer, dans le cadre d'un partenariat avec la société OTT Partners des formations IJTI-Process® en Néerlandais.
Si une telle perspective vous intéresse, n'hésitez pas à contacter Neil BOWDEN, International training manager de l'éditeur du IJTI-Process®.

La philosophie indienne dans l'oeuvre de C. G. Jung

C'est dans le cadre de l'Ecole Doctorale "Concepts et langages" de l'Université de Paris IV Sorbonne, que Philippe Sapowicz a préparé une thèse de philosophie sur l’influence des philosophies indiennes dans l’œuvre de C. G. Jung.

C'est avec un plaisir évident qu' INDIVIDUATION Magazine publie aujourd'hui un article de présentation des travaux de ce chercheur qui devrait prochainement, en tant que membre du réseau international des Training Partners de la société OTT Partners, animer une formation complète sur le thème en question.

« C. G. Jung et la pensée indienne »

"Les sources orientales, en particulier, les philosophies indiennes, eurent un écho considérable dans la pensée de Carl Gustav Jung. Dans son œuvre, les références à l’hindouisme et au bouddhisme sont fort nombreuses. S’il est un auteur qui n’a pas oublié l’Inde, c’est bien Jung, convaincu que la pensée indienne produit d’authentiques philosophies, allant ainsi à l’encontre de préjugés alimentés par certains philosophes comme Hegel, Husserl, Heidegger, etc. pour qui la philosophie est née et ne peut se développer qu’en Occident. La confrontation de Jung avec l’univers indien date des années 1910, après sa rupture avec Freud. Dès les Métamorphoses de l’âme et ses symboles, afin d’élargir le concept de libido et de le défaire de sa connotation sexuelle, Jung s’inspire d’ouvrages indiens majeurs, en particulier, la Bhagavad Gîta, les Upanisads et le Veda. De plus, il fréquenta plusieurs spécialistes de l’Inde dont Heinrich Zimmer qui fut un ami proche. Jung sera invité en Inde par le gouvernement anglais en 1938, où il reçut trois doctorats honoris causa des universités de Calcutta, de Bénarès, et d’Allâhâbâd. Dans son autobiographie, il écrit : « j’avais alors beaucoup lu de philosophie indienne et approfondi l’histoire religieuse de ce pays; j’étais très profondément convaincu de la valeur de la sagesse orientale ». Toutefois, Jung posera un regard critique sur la spiritualité indienne, ne voulant pas « copier » ou emprunter des théories qu’il ne pourrait pas saisir. Il ne convient donc pas, selon Jung, de mimer ou d’importer ces vérités comme des dogmes. Il ne s’agit pas, non plus, de rejeter les philosophies orientales, comme l’a fait l’Occident quasi systématiquement, parce que la démarche n’y est pas la même, ne répondant pas aux mêmes critères de rationalité. Du point de vue typologique, l’Occidental semble surtout être extraverti et l’Oriental est plutôt introverti, note Jung. Cependant, le psychiatre suisse tente de dresser des ponts entre les pensées de l’Orient indien et l’Occident, non pas à la manière d’un philosophe orientaliste mais à la lumière de la psychanalyse. De l’interprétation des textes et des symboles indiens, il y trouvera « la substantifique moelle » qui va alimenter sa propre pensée, on pourra citer l’exemple du Soi, le véritable centre de l’individu d’après Jung, proche de l’âtman des Upanisads. L’âtman en tant que Soi individuel a vocation à se joindre à l’Absolu, le brahman. Cependant, reconnaît Jung, l’expérience du Soi suppose l’existence d’une forme de conscience capable de rapporter une telle expérience, ce qui implique qu’il n’y a pas une totale dissolution. Présent dans les Upanisads, le jeu des opposés, est aussi une thématique sur laquelle il s’appuiera tout au long de son œuvre. On le sait, Jung définit les opposés comme des contenus psychiques antagonistes (amour, haine,…). La sotériologie hindoue consiste, essentiellement, à se libérer de ces opposés et demeurer dans l’état de « nirdvandva ». Cet état conduit à la libération (moksa) de ces opposés vers le chemin du Soi. La libération doit s’accompagner d’une pratique, Jung s’intéresse à la méditation, aux mandalas, et aux différents types de yoga, véritables processus de détachement et de centration. D’autre part, Jung décèle dans la notion indienne de l’ahamkâra, particulièrement dans l’école du Sâmkhya, le principe individuant qui guide l’existence de l’individualité psychique, c’est-à-dire une forme d’ego qui n’est pas isolée du Soi mais au contraire qui le dévoile. Si Jung s’est intéressé également à l’enseignement du bouddhisme, il l’a fait en tant que médecin, en particulier, en s’interrogeant sur ce qui touche à la douleur, à son apparition, aux conditions de sa suppression, et aux moyens de s’en libérer. D’après le psychiatre suisse, une des originalités du bouddhisme réside dans cette démarche salvifique. Le bouddhisme s’attache surtout à poser les conditions de la voie de la libération et à échapper à la sujétion du karman, autrement dit l’héritage des facteurs individuels et collectifs. D’autre part, Jung fera deux commentaires psychologiques de célèbres ouvrages du bouddhisme tibétain : le Bardo-Thödol et le Livre tibétain de la Grande Libération, véritables discours sur l’âme humaine dont il admirait la profondeur."

Texte original de Philippe SAPOWICZ

Identification of Jungian Type & Individuation Process


IJTI-Process®

The IJTI-Process® questionnaire is a personality assessment designed to provide feedback about an individual's patterns of behavior. The assessment is published by OTT Partners and is based on the theory of psychological types by Carl G. Jung. The IJTI-Process® can be very helpful for undecided students and adults in several ways. It can show how an individual likes to make decisions, acquire information and organize his or her life. The IJTI-Process® can also demonstrate what types of career environments may be best suited his or her personality. With the information provided by the questionnaire, individuals can clearly investigate what careers and work environments may best match their preferences. By utilizing the IJTI-Process® students and even adults are able to construct a more accurate perception of their individual career interests and personal strengths.

The IJTI-Process® questionnaire is available in English, French, German and Russian. Only Certified IJTI-Process® Practitioners can administrate the questionnaire. Before being eligible to become a Certified Practitioner one must first become a Qualified Practitioner with at least one or two years of experience in the use of the IJTI-Process® questionnaire.

IJTI-Process® is an official trade mark of OTT Partners Ltd London. The publisher provides training in Jungian theory and specifics instruments as IJTI-Process® and Team Map Resources®. Successful completion of one of these specific programs certifies practitioners to purchase materials upon which the trainings are based. Certification training is also available internationally through the OTT Partners network of Training Partners and distributors.

Contact: Neil BOWDEN
ott.partners@yahoo.co.uk

L'approche typologique de Jung: un outil pour le Bilan de compétences. Juin 2009 Paris

Découvrez le musée imaginaire de Jung.

Découvrez le musée imaginaire de Jung.
INTP, Jung avait un imaginaire très développé comme le montre ce superbe ouvrage publié chez Stocks. On y découvre que le psychologue était également un artiste qui se livrait à la peinture, au dessin et à la sculpture dans sa maison de Bollinguen à Zurich, au bord du lac.

Pour trouver certains ouvrages presque introuvables de Jung ou de ses continuateurs :

Mon Site Gratuit : Formulaire de contact